Nicolas Lunven                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
Accueil > Victoire-de-nicolas-lunven

Victoire de Nicolas Lunven

Le skipper du monotype Generali a coupé la ligne d’arrivée de la grande course de la Solo Maître Coq (260 milles) aujourd’hui à 13h00 en vainqueur. Nicolas Lunven, après une semaine de navigation aux Sables d’Olonne, alternance de parcours côtier et d’une course au large, remporte cette troisième étape du Championnat de France Elite de course au large au classement général avant jury.
Solo_Maitre_Coq_24042017-_L8A2055
Solo_Maitre_Coq_24042017-_L8A1945
Solo_Maitre_Coq_18077088_1747979221895310_1565054794593892582_o

Depuis sa grande victoire sur la Solitaire du Figaro en 2009 à seulement 26 ans, un doublé en 2010 et 2011 sur la Solo Les Sables, ancêtre de la Solo Maître Coq, une victoire sur la Solo Concarneau en 2012, des classements quasi toujours dans le top 5 du circuit Figaro ces dernières années, le navigateur, originaire de Vannes, membre du pôle finistère de course au large, n’avait pas gagné. Il renoue avec la victoire au meilleur moment et emmagasine un maximum de confiance avant le départ de la Solitaire Urgo Le Figaro le 4 juin à Bordeaux.  

Il courait après une nouvelle victoire sur le circuit Figaro depuis un moment. Nicolas Lunven était plutôt abonné aux places d’honneur ces derniers temps impressionnant par sa régularité aux avant-postes. C’est fait. Le skipper, soutenu fidèlement par Generali depuis 2010, a mis fin à cette série de deuxième ou troisième position s’imposant avec maîtrise sur la grande course de la Solo Maître Coq. Parti jeudi à 12h00 des Sables d’Olonne, Nicolas affichait ses ambitions en prenant un départ « canon » et en enroulant la première marque en pôle position. Ensuite, au portant, 10 nœuds au rendez-vous, Generali perdait son leadership en direction du pont de l’île de Ré mais reprenait relativement vite son bien, au près, toujours dans le petit temps lors de la première nuit et navigant vers Yeu puis vers Belle-Ile-en-Mer qu’il atteignait en tête à la lutte avec son partenaire d’entraînement, Sébastien Simon. La suite se déroulait à nouveau sous spinacker puis sous génois face au vent. Dans les petits airs cette nuit puis une petite brise ce matin, le voilier rouge réussissait à garder son avantage. Une belle récompense pour l’attachant, le méthodique, le besogneux, le talentueux, Nicolas Lunven de retour en tête d’affiche et qui sera, sans conteste, parmi les prétendants à la victoire sur la prochaine Solitaire Urgo Le Figaro.      

Nicolas Lunven à son arrivée : « Je suis très heureux de cette victoire. Cela faisait un moment que je n’avais pas gagné sur le circuit Figaro malgré de bons résultats et de la constance. Cette victoire me met du baume au cœur surtout qu’une grande partie du plateau de la Solitaire était présent. Cette grande course a été difficile. J’enroule la première marque en tête mais je perds assez vite ma place de leader. Je me suis alors accroché. Je n’ai pas baissé les bras malgré les nombreux renversements de situation. Quand j’ai repris la tête, tout s’est ensuite plutôt bien déroulé. J’avais de la réussite dans mes choix et la vitesse. Nous nous sommes bagarrés avec Erwan Tabarly et Sébastien Simon. Erwan a été très menaçant cette nuit et ce matin grâce à son décalage au large. Je vais désormais m’atteler à continuer ma préparation pour la Solitaire Urgo le Figaro afin d’être au top le 4 juin. Je profite de cette victoire pour remercier chaleureusement mon partenaire, Generali. »

Actualités

Leg 8 Itajai - Newport : une étape à 4 temps

Leg_8_VOR_154b2b5d0afba2b6132bacc85411f512

15 mai 2018

Dans cette nouvelle chronique, je vais essayer de vous faire partager cette huitième étape de la Volvo Ocean Race. Je n’insisterai...

Du Mini 6.50 au Volvo 65

Mini_6.50_IMG_2115

17 avril 2018

N’ayant pas participé à la dernière étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajaí, j’ai eu l’occasion de disputer...

Nicolas Lunven, an insatiable navigator

Volvo_Ocean_Race_2017-18_13_03_171222_TTT_JRL_000251

29 mars 2018

A few weeks after his return from Auckland and making the most of a break in the Volvo Ocean Race (crewed round the world race with...

Toutes les actualités