Nicolas Lunven                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
Accueil > Suspense-final

Suspense final

Le dénouement de la Solitaire Urgo Le Figaro 2017 aura vraisemblablement lieu demain matin à Dieppe entre 7 et 9 heures. Nicolas Lunven, leader au classement général, réalise, depuis 24 heures, une superbe navigation. Sous spi, par un vent d’Ouest soufflant entre 15 et 20 nœuds, le skipper Generali s’est formidablement replacé alors qu’il était un peu distancé par ses adversaires directs que sont Adrien Hardy, Charlie...
Solitaire_2017_SOF_150617_0332

A quelques milles de la marque Owers dans l’Est de l’île de Wight, à des vitesses rapides, le morbihannais est quatrième à 2 milles du leader de cette ultime étape, Alexis Loison.  La traversée de la Manche devrait se dérouler assez vite au débridé et la flotte atteindra Antifer à 3 heures avant d’atteindre le but final. La concentration est de mise à bord de Generali. Suspense final mais, force est de constater, pour l’instant, que Nicolas tient bon la barre.   

Nicolas Lunven – Generali – 4ème au classement de 12h
« On a récupéré du vent un peu avant Wolf Rock hier après-midi, depuis on est dans des conditions agréables qui nous ont permis de nous reposer cette nuit, et ça c’était bien car il était temps de faire quelque chose. J’ai 17-18 nœuds, mer plate, ça glisse bien sous spi, c’est agréable. Tout va bien à bord de Generali. Le courant ne va pas trop nous déranger parce que le vent est suffisamment fort voire même plus en milieu de journée, début d’après-midi donc il ne va pas nous poser de problème au contraire.  Il s’est passé pas mal de choses. Après Wolf Rock, on a attaqué cette longue section le long des côtes anglaises. J’ai l’impression que ça a plutôt gagné par le large avec plus de vent. Je me suis placé assez tôt par rapport à mes concurrents et ça m’a permis de bien revenir dans le match cette nuit. Là ce matin ça a molli un peu, le vent a basculé un peu dans tous les sens et ça fait vite des écarts en latéral entre la flotte là ça re rentre tout doucement. Ce matin j’étais devant Adrien Hardy et comme dit j’ai bien su gérer en faisant quelque chose qui me semblait être cohérent par rapport au vent que j’avais et c’est là que je voulais aller aussi sur le plan d’eau donc ça tombait bien. Maintenant, pourvu que ça dur comme ça avec Adrien (Hardy) et j’ai Charlie (Skipper Macif 2015) qui n’est pas très loin, il doit être à peu près sur une ligne d’égalité, je vois son spi bleu Macif et j’ai perdu Sébastien Simon (Bretagne Crédit Mutuel Performance), je ne sais pas où il est mais il était parti à terre, donc je ne sais pas si il a eu autant de vent qu’il espérait avoir. Je pense qu’on sera à Dieppe en fin de nuit, car là il reste plus que 70 milles pour aller à Owers et ça va aller assez vite avec le vent qui va s’emporter et ensuite il y a encore une centaine de milles, je n’ai pas encore fait les calculs mais je pense en fin de nuit ou demain matin. »

 

Actualités

Du Mini 6.50 au Volvo 65

Mini_6.50_IMG_2115

17 avril 2018

N’ayant pas participé à la dernière étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajaí, j’ai eu l’occasion de disputer...

Nicolas Lunven, insatiable navigateur

Volvo_Ocean_Race_2017-18_13_03_171222_TTT_JRL_000251

29 mars 2018

Quelques semaines après son retour d’Auckland et profitant d’une pause sur la Volvo Ocean Race (tour du Monde en équipage avec...

Une étape à bord de Turn The Tide On Plastic

VOR_13_02_171112_TTT_SGR_00012

08 mars 2018

Navigateur à bord de Turn The Tide On Plastic, l'un des sept bateaux engagés dans la Volvo Ocean Race, Nicolas Lunven nous fait revivre...

Toutes les actualités