Nicolas Lunven                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
Accueil > Nicolas-assure-

Nicolas assure !

Nicolas Lunven est pointé, ce matin, et après deux nuits de mer sur cette ultime étape de la Solitaire Urgo Le Figaro, à la 6ème place à 0,9 milles du leader autant dire très peu. Depuis le départ de Concarneau lundi, les concurrents ont connu des conditions difficiles de navigation car il n’y avait pas beaucoup de pression dans les voiles. La traversée de la Manche a été un peu plus libératrice pour le plateau 2017...
Solitaire_2017_ALEXIS_COURCOUX170604SOL_2041

Cela n’a toujours pas permis à Nicolas et les autres de se reposer franchement mais on imagine que pour le leader au classement général provisoire, rappelons qu’il a remporté deux étapes, il y a beaucoup d’adrénaline ! A 50 milles de wolf rock, Generali est au largue serré sous spi par 8 nœuds. Le vent devrait forcir le long de la côte Sud de l’Angleterre.

Nicolas Lunven - Generali - au classement de 5h
"C’est un peu compliqué avec de la molle mais là ça vient de revenir tout doucement. Il y a 6-7 noeuds de vent, ça permet d’avancer sur la route et ça fait du bien parce que depuis que nous sommes partis nous n’avons pas été très vite. On est sous spi au largue serré, c’est une allure plutôt agréable, ça va vite et assez facilement. C’est encore un peu compliqué pour se reposer mais je ne désespère pas. 
Alexis Loison (Custo Pol) s'est fait la malle à la bouée l'Occidentale de Sein et avec le courant les écarts se sont vraiment tendus très fort. Mais dans le chenal du Four, comme on est arrivé avec le courant contraire, ça a replacé tout ce monde là  ; donc nous sommes repartis ensemble. Là, on est une vingtaine de bateaux. Juste avant le phare du Four il y a eu un autre tassement, donc tout un groupe de derrière est revenu. On est reparti en même temps à la bouée de Portsall.
C'est un peu ce que je redoute, qu'un concurrent fasse une échappée. Alexis en a fait une mais il s'est fait rattraper par la patrouille et j'espère qu'il n'y en aura pas d'autre. Ou alors éventuellement que ce soit moi ! On verra bien et le vent décidera.
" . 

Actualités

Leg 8 Itajai - Newport : une étape à 4 temps

Leg_8_VOR_154b2b5d0afba2b6132bacc85411f512

15 mai 2018

Dans cette nouvelle chronique, je vais essayer de vous faire partager cette huitième étape de la Volvo Ocean Race. Je n’insisterai...

Du Mini 6.50 au Volvo 65

Mini_6.50_IMG_2115

17 avril 2018

N’ayant pas participé à la dernière étape de la Volvo Ocean Race entre Auckland et Itajaí, j’ai eu l’occasion de disputer...

Nicolas Lunven, an insatiable navigator

Volvo_Ocean_Race_2017-18_13_03_171222_TTT_JRL_000251

29 mars 2018

A few weeks after his return from Auckland and making the most of a break in the Volvo Ocean Race (crewed round the world race with...

Toutes les actualités